Archives pour la catégorie Alternative à la Tube Screamer

Digitech Bad Monkey, l’autre overdrive verte

Après avoit fait figurer un certains nombre d’alternatives à la Tube Screamer parmi les moins chères mais aussi les plus onéreuses, je pense que le temps de la Bad Monkey est venue.

Ce n’est pas vraiment un secret, la Digitech Bad Monkey est une overdrive de qualité utilisée par certains pros. Jetez un oeil aux démos de Phil X et vous l’entendrez certainement.

Comme pour d’autres billets, j’ai enregistré deux vidéos montrant la Bad Monkey en action (voir plus bas). Ces vidéos démontrent les capacités de la bête couplée à des simple bobinage comme des Humbuckers et utilisée à la fois comme overdrive principale ou pour booster une distortion.

Introduction

La Bad Monkey est une pédale verte, apparemment gage de qualité pour une overdrive (humour). Elle comporte une entrée et deux sorties. Non elle n’est pas stéréo, une sortie est normale, « non filtrée », tandis que l’autre, nommée « MIXER, comporte une émulation de haut parleurs, ce qui permet de relier la Bad Monkey directement à une table de mixage ou un enregistreur/interface audio. C’est une caractéristique commune sur les pédales Digitech et vous pouvez entendre une démo rapide de la sortie MIXER vers la fin de ce billet.

Clairement inspirée par la Tube Screamer en matière de son, la Bad Monkey comporte un réglage de gain, un réglage de niveau et, O suprise, non pas un réglage de tonalité comme il est de coutume sur une pédale d’Overdrive, mais deux boutons de réglage d’égalisation: Bass et Treble (aigus). Ainsi, les fréquences basses et aiguës de votre son d’overdrive peuvent être ajustées séparément.

C’est un gros plus et les seules pédales d’overdrive de qualité qui, à ma connaissance, comportent une égalisation à deux bandes sont les pédales Xotic comme la BB Preamp, bien plus onéreuse qu’une Bad Monkey.

Vidéos

Pour cette première vidéo, j’ai utilisé ma Fender Stratocaster. L’idée est de montrer comment la Bad Monkey sonne en comparaison avec mon overdrive de référence, j’ai nommé la TS9 modifiée par Analogman. Après une comparaison entre les deux pédales, je montre comment l’égalisation à deux bandes peut être utilisée pour donner du « corps » au son. J’ai été surpris par l’efficacité du réglage de basse qui a réussi à être des plus efficaces à travers mon Fender Champ, pourtant seulement pourvu d’un petit haut-parleur de 8 pouces. A la fin de la vidéo, je montre comment la Bad Monkey peut être utilisée pour booster une pédale de distortion, une Pro Co Rat 2 en l’occurrence:

Dans cette seconde vidéo, j’utilise ma Gibson SG 61 Reissue, équipée de ses micros d’origine (des Classic 57).

Notez que pour ces deux vidéos, l’ampli utilisé est un Fender Champ de 1974 repris par un RODE NT-4. Une réverb Boss RV-3 avec un réglage Room était placée en bout de chaine, après les overdrives.

En Direct

Je n’ai pu résister à l’envie de tester la sortie MIXER. Voici le son de ma Strat branchée en direct dans l’entrée ligne (et non pas l’entrée Guitare):

Audio MP3

Et maintenant voici cette même Strat passant à travers la Bad Monkey dont la sortie normale était branchée dans l’entré ligne :

Audio MP3

C’est pas joli joli! C’est ce qu’on obtient en branchant une pédale de disto/overdrive en direct dans une table de mix ou une interface audio/enregistreur.

Mais voici maintenant le son lorsque l’on passe par la sortie MIXER, avec émulation de haut parleur donc (les réglages étaient Gain à fond, Level à 1h, Bass et Treble à 2h) :

Audio MP3

C’est beaucoup mieux et pour tout dire, j’ai été assez surpris car c’est vraiment utilisable, c’est plus qu’un gadget. En mettant le gain au minimum, on obtient un son Jazz/Blues à peine saturé qui n’est pas mal du tout.

Conclusion

Pour une pédale à 50 Euros, on peut dire que la Bad Monkey est une alternative des plus intéressante à la Tube Screamer. Plus qu’une alternative, elle peut agir en complément de celle-ci à mon avis. Je ne pense pas qu’elle ait un son aussi « lisse » que TS9 Analogman mais l’égalisation 2 bandes et la sortie émulée en font un produit quelque peu différent. A essayer de toute urgence!

Alternative à la Tube Screamer: La Boss BD-2 modifiée par Keeley

Après l’onéreuse BB Preamp et la plus abordable Boss SD-1, voici une alternative à la Tube Screamer qui se situe entre les deux. Née dans les usines Boss et modifiée dans l’atelier de Monsieur Keeley, l’un des gourous US des effets, la BD-2 modifiée n’a rien à voir avec une copie de Tube Screamer et offre un son quelque peu différent.

Une fois n’est pas coutume, je vais commencer directement par les vidéos de démonstration et donnerait mes conclusions et remarques ensuite.

Voilà tout d’abord comment la BD-2 modifiée par Keeley sonne avec des micros simple bobinage suivie par une comparaison rapide avec une Tube Screamer (une Analogman en l’occurrence). J’ai décidé qu’au lieu de changer le gain sur la pédale elle-même, je laisserais celui-ci à 3h et « ferais » le son avec le bouton de volume de la guitare et la dynamique de jeu, dans la plus pure tradition « Blues ». Que cela fonctionne aussi bien est d’ailleurs un gage de qualité de la Keeley BD-2, cela ne fontionne pas aussi bien avec toutes les pédale d’overdrive :

Continuons avec une guitare équipée de micros double-bobinage. J’inclus également une comparaison rapide avec une Tube Screamer :

BD-2 non modifiée contre modifiée

Robert Keeley a pris un bon modèle du commerce et l’a amélioré subtilement. J’ai eu l’occasion de comparer (rapidement, soit) mon modèle modifié avec un modèle d’origine et, s’il y a bien entendu des différences, le son « de base » reste assez similaire.

La modification apporte certaines améliorations et pour commencer beaucoup plus de niveau de sortie et un peu plus de gain tout restant transparent et silencieuse (l’absence relative de bruit est un des avantages indéniables des pédales « boutique »). Il y a également un petit interrupteur qui permet d’ajouter un peu de basse et n’oublions pas la diode bleue de toute beauté 😉

Alternative à la Tube Screamer

Le BD-2 modifiée par Keeley s’adresse aux guitaristes cherchant une pédale d’overdrive avec un peu plus de grain et d’agressivité que la Tube Screamer. Le son n’est pas aussi « lisse » que cette dernière comme vous avez pu le remarquer sur les vidéos. Avec des micros double bobinage et un peu de delay, le son est un peu réminiscent de Robben Ford (avec beaucoup d’imagination 😉 ).

En terme de gain, la BD-2 modifiée par Keeley en offre beaucoup plus que la TS9 d’Analogman. Avec le bouton à 2h, le niveau est similaire à la Tube Screamer avec le gain à fond. A 3h et plus, on s’approche plus d’une distorsion que d’une overdrive, en particulier avec des micros double-bobinage (voir la vidéo faite avec la Gibson SG).

Notez que comme toute bonne overdrive pédale, la BD-2 est également à son aise pour booster un un ampli déjà distordu ou une autre pédale de distorsion.

Dans l’ensemble, une alternative intéressante à la Tube Screamer si vous cherchez un son d’overdrive un peu moins lisse et avec plus de gain mais toujours blues/rock.

Alternative à la Tube Screamer : la BOSS SD-1 Super Overdrive

Une bonne pédale d’overdrive est extrêment utile dans tout arsenal guitaristique. Utilisée avec un ampli en son clair, elle permet d’obternir des sons bluesy et rock tandis qu’utilisée avec un ampli qui sature, ou une autre pédale de distorsion/overdrive, elle permet de grossir encore le son.

Dans la quête de la pédale d’overdrive ultime, après avoir présenté la Xotic BB Preamp comme alternative à la supra célèbre Ibanez Tube Screamer, j’ai choisi de quitter le monde des pédales boutique pour un modèle peu cher et assez répandu : la BOSS SD-1 Super Overdrive. Comme pour mes précédents billets, j’ai concocté deux vidéos où je montre comment la SD-1 sonne par rapport à une Tube Screamer (en l’occurence une TS9 modifiée par Analogman).

La BOSS SD-1 - Photo par Pia Jane Bijkerk

Il est de bon ton à l’heure actuelle de descendre en flamme BOSS et ses petites pédales colorées, surtout dans les forums guitaristiques où certains ne jurent que par des pédales boutique hors de prix. Je trouve cependant que certaines pédales BOSS valent le détour et la SD-1, produite depuis 29 ans (!) en fait certainement partie.

La SD-1 est assez proche d’une Tube Screamer et pas très éloignée en terme de son. Elle dispose des mêmes trois boutons de réglages : Drive (taux d’overdrive), Level (volume de sortie) et Tone (égalisation). Il y a, je trouve, une petite différence sonore: utilisé avec un ampli en son clair, la SD-1 a un peu plus de « hargne » qu’une Tube Screamer. Elle tend plus vers le rock que vers le blues, pour simplifier outrageusement. La SD-1 est aussi employée par nombre de métalleux pour pousser leurs amplis déjà saturés. Il est en effet difficile de trouver une pédale meilleur marché pour transformer un ampli Marshall en lave en fusion…

C’est d’ailleurs en utilisant une SD-1 que Zakk Wylde, ancien guitariste d’Ozzy Osbourne, a produit pendant des années ses gros sons qui bavent. Il a depuis accès à son propre modèle d’overdrive fabriqué par MXR. Même Eddie Van Halen, dieu de la guitar s’il en est, avait une SD-1 parmi ses pédales dans les années 90, certainement pour pousser ses amplis Peavey.  Le bouton « Level » de la SD-1, tout comme celui de la Tube Screamer  d’ailleurs, est un allié de taille pour booster un ampli. En le mettant à fond et en gardant le « Drive » relativement bas, vous pouvez faire saturer quasiment n’importe quel ampli à lampes.

Je l’ai peut-être déjà évoqué mais la SD-1 est peu chère, comptez 50€ neuve ! Et elle est facile à trouver sur le marché de l’occasion, pensez-donc, 29 ans qu’elle est fabriquée.

La SD-1 est-elle la pédale d’overdrive parfaite ? Bien sûr que non, sinon il n’y en aurait pas d’autre sur le marché. Au chapitre des désavantages, elle produit un bruit de fond non négligeable. Le faible bruit de fond est d’ailleurs en général un des avantages des onéreuses pédales « boutique » par rapport aux modèles produit en masse comme la SD-1.  D’autre part, elle a tendance à bouffer les basses, tout comme la Tube Screamer. Ce n’est en général pas un problèmes en groupe où les basses fréquences sont déjà occupées par d’autres instruments mais je comprend que certains guitaristes détestent cela. Enfin, comme je l’ai écrit plus haut, la SD-1 a tendance à être un poil plus agressive que la Tube Screamer ce qui sera, ou pas, un avantage en fonction de votre style et de vos préférences.

Démos Vidéo

Dans cette première vidéo, j’utilise une Stratocaster pour comparer une Tube Screamer (une TS9 modifiée par Analogman) et une BOSS SD-1. Je montre deux niveaux de gains ainsi que l’effet produit en poussant le bouton de « level » à fond. Je montre également à la fin comment une SD-1 permet de pousser une pédale de distorsion (une Proco RAT 2) :

Matos utilisé pour cette démo : American Classics Custom Shop Stratocaster équippée de micros à réduction de bruit Kinman AVn blues. L’ampli est un Fender Champ 5W de 1974. Il est repris par un micro RODE NT-4 et enregistré au moyen d’un BOSS Micro-BR. L’enregistrement fût ensuite transféré dans Cubase 5 pour optimiser le volume (compression) ajouter un peu de réverb.

Dans cette seconde vidéo, je montre comment la SD-1 sonne avec une guitare équipée de micros double-bobinage :

Matos utilisé pour cette démo : Gibson SG Reissue 61 équippée des micros d’origine. L’ampli est un Fender Champ 5W de 1974. Il est repris par un micro RODE NT-4 et enregistré au moyen d’un BOSS Micro-BR. L’enregistrement fût ensuite transféré dans Cubase 5 pour optimiser le volume (compression) ajouter un peu de réverb.

Alternative à la Tube Screamer: la BB Preamp (M.à.j. Février 2012)

Bien que la Tube Screamer soit la reine des overdrive, un certains nombres de pédales apparues sur le marché ces dix dernières années sont de sérieuses prétendantes au trône. La Xotic BB Preamp est l’une d’entre elles. Elle est utilisée entre autres par Andy Timmons and Greg Howe. Andy Timmons a d’ailleurs eu le privilège de voir Xotic lui fabriquer un modèle de BB Preamp portant sa signature.

Mise à jour Février 2012: des informations plus qu’intéressantes ont filtré suite à la sortie du modèle Custom Shop BB Preamp-comp. Le modèle standard sorti en 2007 a été modifié à partir du numéro de série 3643 pour avoir moins de compression. Le numéro de série de mon BB Preamp étant 526, les démos plus bas montrent donc la version la plus compressée de la pédale. Voilà où ça se complique: le modèle spécifique de BB Preamp produit en série limité et en collaboration avec Andy Timmons (le BB-AT) était en fait un retour aux sources, vers la version compressée des débuts. De façon à contenter tout le monde, Xotic a donc sorti une version Custom Shop, le BB Preamp-comp, qui comporte un switch permettant de choisir entre non compressé, un peu compressé (comme le modèle standard actuel) ou plus compressé (comme le modèle des débuts ou le modèle Andy Timmons). Pour plus de détails, rendez vous sur le site de Xotic (en anglais).

BB Preamp
BB Preamp, pédale d'overdrive

La BB Preamp, comme la Tube Screamer, fait deux choses très bien :

  • Utilisée avec un ampli en son clair, elle permet d’obtenir une overdrive très crédible et articulée.
  • Utiliser pour booster un ampli qui sature ou une pédale de distortion, elle permet d’obtenir plus de sustain et un plus gros son.

Mais la comparaison s’arrête là. La BB Preamp n’est pas un clone de Tube Screamer. Certains guitaristes n’aiment pas certains défauts de la Tube Screamer, en particulier le fait qu’elle ait tendance à manquer de basse et qu’elle n’offre pas assez de gain. La BB Preamp répond à ces critiques et offre plus de gain que la Tube Screamer, une égalisation à deux bandes très efficace au lieu d’un seul bouton tone et un volume de sortie qui peut être phénoménal. Mentionnons également que la qualité de fabrication et les composants utilisés en font une pédale silencieuse et assez haut de gamme… donc assez onéreuse : comptez dans les 200€. Il faut donc la comparer à une bonne Tube Screamer modifiée.

Le résultat est assez impressionant, la BB Preamp est une overdrive pouvant aller d’une faible saturation à un assez bon crunch doublé d’une gros boost du volume. Assez sauvage… BB est d’ailleurs une référence à « Blues Breaker », le surnom donné aux premiers ampli Marshall après qu’Eric Clapton en ait fait l’usage sur l’album mythique « John Mayall and the Blues Breakers ». Et en effet, le BB Preamp a du Marshall dans le sang…

J’ai une anecdote à propos du service clientèle de Xotic. J’ai perdu l’année dernière deux des boutons de ma BB Preamp, les petites vis les retenant s’étant dévissées. J’ai donc écrit à Xotic en leur demandant si je pouvais acheter des boutons. J’ai reçu une réponse quelques heures plus tard disant : « donnez moi le numéro de série de votre BB Preamp et je vous envoie des boutons ». Et en effet, quelques jours plus tard, j’ai reçu gratuitement chez moi en Hollande quatre boutons. Classe…

Utilisée avec un ampli en son clair

La BB Preamp peut être utilisée de nombreuses façons. Dans ces deux premières vidéos, je montre comment le BB Preamp peut se comparer avec une Tube Screamer, ici une TS-9 modifiée par Analogman, avec un ampli Fender Champ en son clair. J’active alternativement la Tube Screamer et la BB Preamp.  D’abord avec une Stratocaster, donc des micros simple-bobinage :

Et maintenant avec une Gibson SG Reissue 61 équipée de micros double-bobinage :

Les réglages étaient les suivants :

  • Tube Screamer : DRIVE à 3h, TONE à 10h and LEVEL à 1h.
  • BB Preamp : GAIN à 2h, VOLUME à 1h, TREBLE à 11h and BASS at midi.
Utilisée comme Boost

Pour cette vidéo, j’ai utilisé la BB Preamp avec très peu de gain mais avec le volume à 2h pour booster une distorsion Proco RAT 2. C’est un taux de boost modéré. Il est possible d’aller bien plus loin mais attention au bruit de fond. La BB Preamp est plutôt silencieuse mais n’importe quel booster va introduire du bruit.

La BB Preamp était bien sûr branchée avant la Proco RAT 2 et les réglages étaient les suivants :

  • BB Preamp: GAIN à 8h, VOLUME à 2h, TREBLE à 11h and BASS à 1h .
  • Proco RAT 2: DISTORTION à 10h, FILTER à 3h and VOLUME à 2h.

Remarque : pour toutes les vidéos, le Fender Champ était repris par un Shure SM-57 puis enregistré par un Micro-BR. Les enregistrements ont été ensuite transférés dans Cubase 5 pour ajouter un peu de réverb et faire un peu de mastering.

Related Posts with Thumbnails