Archives du mot-clé Chorus

Comment utiliser les effets de modulation, troisième partie : le Chorus

Après le Phaser et le Flanger, ce troisième billet spécial « effets de modulation » est dédié au Chorus. Effet sur-utilisé sur les son clairs dans les années 80, il semble avoir un peu perdu de sa popularité depuis les débit des années 90. Il reste cependant un classique.

J’ai préparé deux vidéos de démonstration, utilisant pour cela mon Boss CH-1 et mon Boss CE-2 (quasi vintage). Vous trouverez également à la fin de ce billet une courte sélection de pédales de chorus.

Deux pédales de chorus classiques par Boss - Photo by Pia Jane Bijkerk
Les origines du Chorus

L’effet « chorus » se rencontre dans la nature lorsque deux musiciens (ou chanteurs) jouent la même chose à l’unisson. A cause des différences subtiles de timbre, de hauteur ou encore d’articulation, le résultats est affecté d’un effet de « choeur ». Electroniquement, il est reproduit en mixant le signal entrant avec une copie de lui-même passé à travers un delay et dont la hauteur est modulé par un oscillateur.

Quelle est la différence avec un Flanger ? Vous vous souviendrez de mon récent billet sur le Flanger où j’explique qu’il est créé en utilisant un delay très court. Une des différences essentielles, mais pas la seule, est que le temps de delay sur les Flanger est plus court que sur les Chorus. Le Flanger a un son « d’avion au décollage » dont le chorus est généralement incapable.

Retour aux années 80

La première pédale de chorus de l’histoire est très certainement le Boss CE-1, sorti en 1976. Il marqua la création de la marque Boss, une division de Roland. Cet effet, relativement nouveau, fût adopté rapidement. Au début des années 80, il était très rare de rencontrer un guitariste sans un chorus dans son arsenal. Il était en particulier employé sur les sons clair. Andy Summers est par exemple un utilisateur célèbre du Boss CE-1 et nombre de tubes de The Police  bénéficie d’arpèges « chorusés » du plus bel effet. Mais l’attrait pour le chorus dépasse toutes les barrières de style et on le retrouve en Jazz, Funk ou Rock.

Pour la petite histoire, le circuit du Boss CE-1 est basé sur le chorus intégré d’un ampli Roland devenu légendaire parmi les modèles à transistors: le JC-120 (ou Jazz Chorus 120). Celui-ci est toujours fabriqué et dispose d’un chorus intégré stéréo. Il fût utilisé par des artistes aussi différents que Robert Smith (The Cure) ou Joe Satriani (notamment sur Surfing in a Blue Dream).

Réglages et placement dans la chaîne d’effets

La plupart des pédales de chorus ont au moins deux réglages : Depth and Rate. Le réglage de depth contrôle la profondeur (ou intensité) de l’effet tandis que le réglage de Rate contrôle la vitesse d’oscillation.

Le Boss CH-1 que je fait figurer dans les vidéos plus bas a deux réglages en plus de Rate et Depth. Il s’agit de Level (taux d’effet) et EQ permettant de contrôler la brillance de l’effet ce qui peut être assez utile car un chorus peut rendre le son un peu agressif.

En terme de placement dans la chaîne d’effets, je recommande de placer le chorus après la distorsion/overdrive (ou dans la boucle d’effets de votre ampli). On peut aussi le placer avant, l’effet sera un peu moins précis mais certains guitaristes préfèrent.

Chorus et son clair

Il est important de comprendre qu’il y a grosso modo deux types de chorus : chaud ou transparent. Si vous cherchez par exemple à obtenir le son de Kurt Cobain sur l’intro de « Come as you are », il vous faut un bon gros chorus analogique et chaud comme l’Electro Harmonix Small Stone utilisé lors de l’enregistrement. Certains guitaristes aiment ce genre de son tandis que d’autres préfèrenet que leur chorus soit plus transparent.

A ce sujet, les deux pédales que j’ai utilisées pour enregistrer les vidéos associées à ce billet représentent ces deux types de son : le CE-2 est plutôt chaud et sonne « gros » tandis que le CH-1 est plus transparent sauf à pousser ses réglages assez haut. Notez également que le CH-1 est stéréo tandis que le CE-2 est mono.

Je montre ici quelques réglages d’intensité moyenne puis des réglages plus extrêmes avec le CH-1 puis le CE-2. Mon son de base a un peu de compression grâce à mon MXR Dynacomp. Notez que le bouton de Level sur le CH-1 est à fond de façon à obtenir un effet de chorus assez prononcé :

Matos utilisé pour cette démo en sus des pédales de chorus : Fender Telecaster de 1978 avec micros d’origine, compresseur MXR Dynacomp (OUTPUT à 3h, SENSITIVITY à 9h), ampli Fender Champ de 1974 repris par un Rode NT4. Un peu de compression et de réverb ont été ajoutées sur Cubase.

Chorus et son saturé

Mettre un chorus après un bon gros son saturé va bous transporter 25 ans en arrière. C’est un truc que pas mal de « shredders » utilisaient.

Personnellement, je préfère utiliser un chorus transparent comme le CH-1 avec une grosse saturation plutôt qu’un CE-2. Je trouve que le bouton « Level » sur le CH-1 permet un meilleur contrôle sur le taux d’effet et préfère le garder réglé à « 2h ». Je montre au début de cette vidéo comment différents réglages de « Level » affectent le son :

Matos utilisé pour cette démo en sus des pédales de chorus: guitare custom fabriquée par Robin Bully, manche vissé, micros Schaller (Golden 50 en position chevalet), Analogman TS-9, Analogman DS-1. Un peu de compression, égalisation et réverb ont été ajoutés dans Cubase. J’ai utilisé un égaliseur graphique pour creuser le son dans les médiums pour un rendu plus « métal », bientôt un billet sur le sujet.

Petite sélection de pédales de chorus
  • Boss CE-5, CH-1 et CE-20 : avec ces trois modèles, Boss couvrent tous les sons de chorus. le CE-5 est le descendant de la série CE et le CH-1 est un modèle plus transparent. Quant au CE-20, il s’agit d’une pédale numérique permettant de reproduire le son de modèles courants ou mythiques comme le CE-1. Toutes ces pédales sont stéréo.
  • Electro Harmonix Small Clone : le son de Kurt Cobain sur « Come as you are », analogique et très chaud.
  • Line 6 Space Chorus : une pédale numérique à modélisation que j’ai eu la chance d’essayer. Son mode « Tri Chorus » est basé sur un modèle très rare des années 80 et je dois dire que ça sonne.
  • Ibanez CS-9: une réédition d’un classique des années 80, analogique et stéréo.
  • MXR Micro Chorus : récemment réédité, il s’agit d’un modèle petit et à un seul bouton. Il est cependant capapble de produire plus de sons que vous ne pourriez croire au premier abord.
  • Retro Sonic chorus: le canadien Retro Sonic s’est fait une spécialité de reproduire des pédales mythiques. Il propose un chorus basé sur le Boss CE-1.
  • Analogman Chorus : le précurseur des effets boutique proposent différents chorus qui ont trouvé leur public.

Note à propos des pédales de chorus stéréo : pour en profiter avec une guitare il vous faut deux amplis, un ampli stéréo (rare) ou un système en rack stéréo.

Related Posts with Thumbnails