Guitaristes: le son de John Butler

Il est temps de parler un peu de guitare électro-acoustique avec un billet sur John Butler. Je vais essayer de montrer comment on peut approcher son son en utilisant un minimum de matériel et quelques pédales communes.

Guitariste australien, John Butler a été révélé au grand public lors de la sortie de son troisième album, « Sunrise over Sea » et son hit single « Zebra« . John Butler joue généralement en trio d’où le nom de son groupe : le « John Butler Trio » (JBT pour les intimes).

John Butler à Auxerre en 2007 - Photo Benoît Derrier
Guitares et style guitaristique

Son utilisation du matériel est assez originale quoique pas complètement unique. Son instrument principal est une 12 cordes electro-acoustique fabriquée par Maton en Australie. Il utilise cette guitare alternativement de façon conventionnelle ou avec des pédales et un ampli Marshall pour lui donner un côté « électrique ». Notez qu’en fait de 12 cordes, je devrais plutôt dire 11 cordes. En effet, John Butler enlève le G aigu de ses guitares car il trouve qu’il donne une tonalité un peu « aigrelette ».

Pour ce qui est de son style, John Butler est un maître du finger picking, du slide ou encore des percussions guitaristiques ce qui le rend très intéressant à étudier. Il fait partie de cette vague de guitaristes qui poussent l’utilisation de la guitare acoustique dans un contexte rock vers des sommets techniques. Il a aussi un style assez frais comparé à la horde de métalleux super rapides qui semblent hanter les magazines et les sites spécialisés. Je n’ai rien contre les métalleux super rapides (bien au contraire) mais un peu de diversité ne fait jamais de mal.

Outre la 12 cordes susmentionnée, John Butler taquine également le Dobro, la Telecaster, le banjo ou la guitare acoustique à 6 cordes bien standard. Cependant, je vais me concentrer dans ce billet sur son utilisation de la 12 cordes et son système d’effets et d’amplification qui s’avère assez complexe. Cette interview (en Anglais) est une bonne source d’informations à ce sujet mais je vais essayer de faire un résumé complet ici.

Effets et amplification

La 12 cordes de John Butler est équipée de deux système de micros : un pour le son acoustique et un autre pour le son électrique.

Pour le son électrique, la partie magnétique d’un micro Mag Mic Seymour Duncan est utilisée. Le signal va ensuite dans la chaîne de pédales. Cette chaîne est composée des modèles suivants : une overdrive pour basse Boss ODB-3, une Micro Vibe de Voodoo Lab, une réverb Boss RV-2, une wah wah Dunlop Crybaby 535Q et un delay/looper Akai Head Rush E2. Le signal va ensuite dans un Preampli Instrument Avalon U5 avant d’attaquer une pédale de volume, une overdrive Ibanez TS9DX et un ampli Marshal JMP Super Lead de 1975l. Ouf! La pédale de volume permet d’introduire plus ou moins de son « électrique » dans le mix.

Voici une photo de la chaine de pédales (source ici) :

La Chaîne de pédales de John Butler

Pour son son acoustique, John Butler utilise le micro intégré à sa guitare. Il s’agit du système APMic que Maton fabrique pour ses guitares. Le signal capté par ce micro attaque un préampli micro Avalon M5. Les deux préamplis Avalon (le U5 mentionné plus haut et le M5) sont branchés dans une table de mixage et un « switcher » avant de rejoindre la table de mix principale. Donc si je comprends bien, John Butler peut choisir de colorer son son acoustique pure par le son traité par les pédales.

John Butler utilise le même système en studio mais il y ajoute dans ce cas des micros pour capter le son complètement acoustique de sa guitare. C’est donc un système très flexible qui lui permet d’avoir un son acoustique, un son acoustique avec effet et un son électrique. Pour ce dernier la pédale de volume permet de doser son importance dans le mix.

Essayons d’approcher le son de John Butler

L’idée dans cette série de billets est d’essayer de capturer l’esprit du son et/ou du style d’un guitariste en utilisant un minimum de matos. J’espère en l’occurrence vous encourager à utiliser une guitare electro-acoustique de façon non conventionnelle, c’est à dire de l’utiliser avec des effets et un ampli pour guitare électrique. Je n’ai pas essayé de reproduire ici la dualité acoustique/électrique de John Butler mais me suis concentré sur l’électrification d’une guitare acoustique. Peu de guitaristes le font et c’est dommage car cela ouvre la porte à d’intéressantes possibilités sonores.

J’ai la chance de posséder une guitare acoustique Maton fabriquée en Australie, une EM225C pour être précis. Elle est équipée d’un micro AP4 également fabriqué par Maton. C’est un instrument fantastique mais qui n’a « que » 6 cordes. Donc la première pédale que j’ai décidé d’utiliser est un chorus Boss CH-1 qui permet de simuler le son d’une 12 cordes. J’ai ensuite décidé d’utiliser une réverb Boss RV-3, assez proche de la RV-2 utilisé par John Butler. Notez que la RV-2, comme la RV-3, ne sont plus fabriquées et ont été remplacées par la RV-5. Ceci dit, trouver une RV-3 sur le marché de l’occasion n’est pas trop difficile. Pour la RV-2 c’est une autre histoire car elle n’a pas été fabriquée longtemps. J’ai également opté pour une overdrive Boss SD-1, un modèle bon marché qui pour le prix n’est pas mal du tout (et qui a l’objet d’un billet récemment sur ce site). Bien sûr, toute bonne overdrive peut faire l’affaire. Enfin, j’ai décidé d’utiliser ma bonne vieille wah wah Morley.

La chaîne utilisée pour la vidéo était donc :

Guitare Maton EM225C -> Morley Wah -> BOSS SD-1 Overdrive -> BOSS CH-1 Chorus -> BOSS RV-3 Reverb -> ampli Fender Champ réglé assez clair.

Je montre au début de la vidéo comment une pédale de chorus peut faire sonner une 6 cordes comme une 12 cordes puis je montre l’ensemble de la chaîne :

Les réglages étaient les suivants :

  • Ampli: 1974 Fender Champ avec VOLUME à 3, BASS à 10 et Treble à 2.
  • BOSS SD-1 Overdrive: Tone 9h, Level 12h, Drive 3h
  • BOSS CH-1 Chorus: E.LEVEL 3h, EQ 2h, RATE 12h, DEPTH 2h
  • BOSS RV-3 Reverb: BALANCE 9h, TONE 9h, R.TIME 1h, MODE 9

L’ampli étai repris par un micro RODE NT-4 et enregistré par un Boss Micro-BR. L’enregistrement fût ensuite transféré dans Cubase 5 pour ajouter un peu de compression (principalement pour optimiser le volume).

Related Posts with Thumbnails

This post is also available in: Anglais

8 thoughts on “Guitaristes: le son de John Butler”

  1. Salut !!

    Un grand merci pour l’article super complet c’est tooujours super interèssant et utile surtout quand on a faire à une set up un peu particulier.

    J’aurais cependant deux trois questions supplémentaires et une demande de conseils.
    J’utilise ma guitare acoustique dans le meme esprit Butler (et d’autres australiens d’ailleurs) et Harper.

    J’aurais besoin d’un petit conseil consernant l’optimisation de mes boucles d’effets.

    En gros, j’ai une seagull S6 avec un quantum I et un humbucker SH145 Shadow.
    Le clean va dan sun accordeur fender, un equalizer Boss et directement dans un petit mixer Gatt Mx -5 .
    La son électique passe dans un pédale volume ernie ball, une tube screamer TS808, une pédale wah wah vox et ensuite dans le petit mixer Gatt Mx -5. Le but étant de rajouter, un compresseur, une big muff, un delay et une reverb,…

    Le Gatt Mx -5 va ensuite dans un Hughes and Kettner Statseman DUAL EL 84.
    Et de là dans la boucle de l’ampli, il y a une Boss CH 1.

    Ma question est qu ‘en penses tu? As tu eu meilleure solution?

    Deuxièmement, la dedans où puis je brancher une Boss loop station (après le mixer?) et un noise supresor, ou autre, parce que ca souffle quant même!!!
    Et troisièment, peux tu expliquer l’ordre des pédales dans les boucles (surtout de la wah wah) et la place des préamplis d’effets et leurs rôles.

    Voilà c’est un peu long, j’èspere que tu auras le temps de me leire et de me répondre.

    Merci d’avance.

    Antwan

  2. Tu n’as pas parlé de l’open G, qui est quand même l’accordage de prédilection de butler.

  3. Salut, étant possesseur d’une XII je ne trouve pas DU TOUT que le chorus simule le son de ce genre d’instrument. Ca donne juste un effet 80’s un peu bof et surfait.

    A l’inverse, obtenir un effet chorus sur une XII corde est assez simple : pour les cordes doublées (si et mi aigu) il suffit d’up-tuner l’un des doublons et de downtuner l’autre TRES LEGEREMENT. Ca en jette même si c’est moins propre qu’une XII bien accordée 😉

    A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.